240 Rue de Cumene, 54230 Neuves-Maisons
03 83 17 10 95
contact@geml.fr

Les carnivores, une passion dévorante

Suite au retour naturel du Loup dans le massif des Vosges fin 2010 et à la disparition annoncée du Lynx dans ce même massif en 2013, le GEML se devait de reprendre du service sur la thématique des grands carnivores. C’est ainsi qu’en 2016, sous l’impulsion de quelques bénévoles, les grands carnivores ont repris une place non négligeable dans les réflexions internes de notre association. Des passionnés  se sont emparés de la question et ont pris part à différents échanges inter-associatifs en compagnie notamment de FERUS, MNE (Meuse-Nature-Environnement), LOANA (Lorraine Association Nature), l’ASPA Vosges (Association de Secours et de Placement des Animaux) et quelques autres. Cela a été aussi l’occasion de proposer aux membres du GEML un cycle de formation conduit en partenariat avec l’association OCS (Observatoire des Carnivores Sauvages) et dispensée par Alain Laurent, spécialiste des deux espèces. (Mettre une photo de la seconde formation faite en 2018 en citant la date). En parallèle, un petit groupe de bénévoles poursuit le travail engagé depuis 2016 et planche sur un plan d’actions permettant de mieux comprendre les espèces, leurs environnements mais aussi et surtout les milieux dans lesquels elles s’insèrent (socio-culturel/économique/naturel) après une recolonisation tardive…

Trois axes majeurs ressortent des réflexions et seront le fil conducteur des prochains mois : CONNAÎTRE – FAIRE CONNAÎTRE – AGIR. Ils conduiront à la mise en place d’un programme d’activités et d’échanges, primordiaux pour une compréhension globale des espèces et des milieux. Pour ce faire, une première réunion collective a été menée le 17 février dernier sur Neuves-Maisons. Basée sur l’échange et la rencontre, cette réunion a tout d’abord permis de mettre un visage sur les noms des membres, mais aussi et surtout de présenter un état des lieux des espèces depuis le début des années 2000 et d’annoncer le plan d’action à court, moyen et long termes.

L’analyse des connaissances actuelles, leur vulgarisation et la recherche de nouveaux éléments de compréhensions sont les tâches ambitieuses que s’est donné le groupe. Pour ce faire, un petit nombre de personnes motivées s’est retrouvé samedi 3 mars dernier dans le Saintois (Mettre une photo d’indices ou de prospections)pour mettre en pratique les éléments de connaissances acquis lors des formations. L’objectif principal était de nous retrouver, afin de mieux nous connaître tout en partant à la recherche d’indices (crottes, pistes, urine, …) signalant la présence probable du Loup. D’autres, quant à eux étaient restés bien au chaud chez eux afin de collecter des éléments de connaissances dans la littérature grise et conventionnelle.

Un travail collaboratif sur un canidé et un félidé déchaînant les passions n’est-il pas une mission de taille face à la mondialisation et à l’éloignement de plus en plus fort du patrimoine naturel ? Nous ne sommes qu’au début d’un grand et beau travail, et le chemin est encore long et semé d’embûches tant la tâche est complexe. Alors, si vous avez « les crocs », de bonnes chaussures, une envie certaine de surfer sur le net ou encore des dons pour offrir un message de paix auprès de la population…, n’hésitez surtout pas à prendre part aux actions du collectif. Toutes les compétences mais aussi toutes les envies sont les bienvenues. Pour participer à ces activités, écrire un courriel à contact@geml.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *