240 Rue de Cumene, 54230 Neuves-Maisons
03 83 17 10 95
contact@geml.fr

Présentation de l’association

Le GEML, Groupe d’Etude des Mammifères de Lorraine, est une association à but non lucratif de type « loi 1901 ». Auparavent, le GEML était une section spécialisée d’une association plus vaste, le GECNal, accronyme de Groupe d’Etude et de la Conservation de la Nature en Lorraine. C’est à partir du 2 février 1983 qu’il va s’en séparer pour devenir une association à part entière. 
Aujourd’hui, le GEML dispose de nombreux objectifs et ambitions dont l’étude et la protection des mammifères de Lorraine:

ANNEES D’EXISTENCE

HEUREUX ADHERENTS

ESPECES EN LORRAINE

Observer, étudier

L’étude et l’observation des mammifères ne sont pas toujours des activités faciles : les « gros » mammifères (blaireaux, cerfs, renards…) ont généralement des mœurs nocturnes et ne se laissent pas facilement approcher. Il est donc délicat d’organiser des séances d’observation pour des groupes de plusieurs personnes. Quant aux « petits » mammifères (mulots, campagnols, musaraignes…) leur observation est souvent fortuite et leur détermination délicate. C’est sans doute pour ces raisons que les associations mammalogiques comptent rarement un grand nombre de membres.

Former et Informer

Bien que l’observation en groupe des mammifères ne soit pas toujours aisée, le GEML propose à ses membres ou à un plus large public, des sorties d’observations – en petits groupes : terrier de Blaireaux, recherches du Chat forestier, observations matinales du Renard ou du Chevreuil, brame du Cerf… – les observations du Castor ou du Chamois peuvent se faire en équipes de 7 à 10 personnes. – il est aussi possible d’accompagner l’un ou l’autre des membres du GEML lors de leurs sorties individuelles.

Aujourd’hui, les connaissances collectées au fil des années ont donnés lieu à plusieurs publications.

Et si cela vous intéresse, n’oubliez pas de consulter notre programme des sorties ou de nous contacter.

Pour mieux protéger

Si la protection des espèces et des milieux passe par toutes ces activités de formation ou de sensibilisation du public, elle prend parfois des formes plus directes. C’est, par exemple, le cas lors d’actions souvent menées en collaboration avec d’autres organismes ou associations.

Le GEML ou ses membres à titre individuel, participent aussi à des études d’impact ou siègent dans des commissions. A l’image du Conseil Départemental Chasse et Faune Sauvage et de divers groupes de pilotage.