240 Rue de Cumene, 54230 Neuves-Maisons
03 83 17 10 95
contact@geml.fr

Un nouveau cas de braconnage de lynx au sein du Massif des Vosges : un noyau de population davantage fragilisé !

Suite à la découverte du lynx tué par arme à feu (braconnage) au sein du Massif des Vosges (commune de Fellering, Haut-Rhin), le Groupe d’Etude des Mammifères de Lorraine (GEML) désapprouve et condamne fermement cette destruction illégale.

Tout comme la Société Française d’Etudes et de Protection des mammifères (SFEPM) à laquelle nous adhérons, nous demandons au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire de condamner cet acte.

Pour rappel, la loi prévoit 150 000 euros d’amende et 3 ans d’emprisonnement pour cette infraction d’après l’art. L. 415-3 du code de l’environnement et 150 000 euros d’amende et 7 ans d’emprisonnement lorsqu’elle est commise en bande organisée d’après l’art. L. 415-6 du code de l’environnement.

Nous demandons aussi à l’Etat que ce lynx soit remplacé a minima par deux individus dont au moins une femelle en s’appuyant sur la démarche de compensation.

Depuis plusieurs années, un certain nombre d’acteurs du Massif des Vosges se sont rassemblés autour du Plan Régional d’Actions pour le Lynx dans le Massif des Vosges et ce, notamment pour une meilleure prise en compte et une acceptation du Lynx.

De ce fait, nous souhaitons également que la Fédération Départementale des Chasseurs (FDC) du Haut-Rhin, accompagnée de ses homologues du Bas-Rhin, de Moselle, de Meurthe-etMoselle et des Vosges, condamnent fermement cet acte comme énoncé au sein du PRA Lynx Massif des Vosges (http://www.grand-est.developpementdurable.gouv.fr/IMG/pdf/pra_lynx_massif_vosges_2019_final_cp_compressed.pdf).

Ce document produit de manière collaborative est par ailleurs soumis à enquête publique depuis le 21/01/2020 (http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/plan-regional-dactions-lynx-massif-des-vosges-a19133.html).

De plus, depuis 2015 nos voisins allemands œuvrent pour le retour du Lynx au sein du Palatinat à travers un programme européen LIFE Lynx avec pour finalité la réintroduction de 20 lynx.

Nous regrettons donc que ce nouveau cas de braconnage vienne entacher les travaux menés en faveur de l’espèce Lynx. Comme l’ont mentionné les Parcs Naturel Régionaux des Vosges du Nord et du Ballon des Vosges dans leur communiqué commun, l’espèce a toute sa place dans le massif des vosgien, il est le symbole des vastes espaces boisés et a un rôle important à jouer dans la régulation des ongulés sauvages.

Une réponse

  1. THIEBAUT Eric dit :

    C’est un acte barbare, irresponsable… Je souhaite que les auteurs soient condamnés comme le prévoit la loi.. Ce braconnage ne doit pas rester impuni.

    J’adresse tous mes encouragements au GEML et lui témoigne de tout mon soutien

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *